Grandmougin

KE182 Faïencerie Grandmougin


Faïencerie Grandmougin

1756 - ?

F-54300 Lunéville

Faïence stannifère


Emile Decker


Cet atelier est créé en 1756 ; il fabrique de la faïence brune et possède deux fours. Il occupe six ouvriers en 1789 et douze ouvriers en 1810. Il vend essentiellement sur place et aux marchands itinérants dits voituriers. La faïence brune et blanche constitue l’essentiel de la production.

En 1823, Grandmougin s’associe à un certain Marchal. En 1829, l’entreprise est connue sous le nom de Marchal et Carré, elle fait travailler trente personnes. En 1839, un nouvel associé vient rejoindre les deux autres, il s’appelle Evrat. La faïencerie participe à l’exposition nationale des produits de l’industrie française.

 

Sources


Calame, C. 2009 : Cyfflé, l’orfèvre lorrain de l’argile. Ses statuettes en Terre de Lorraine et les reprises par les manufactures régionales. Edition des Amis de la faïence ancienne de Lunéville, Lunéville, 188 p.

Grandjean, Marie-Ange 1983 : Jacques Chambrette et la faïencerie de Lunéville, Mémoire de maîtrise, Université de Nancy II

Grandjean, Marie-Ange 1984 : Une dynastie de faïenciers : les Chambrettes, Le Pays Lorrain 1984, n°2, pp ; 133-137

Héry, A. 1999 : La faïencerie de Lunéville. 1786-1923. Les Keller et Guérin, Vesoul, 143 p.   

Noël, M. 1961 : Recherche sur la céramique lorraine au XVIIIe siècle, thèse de doctorat, Nancy, 225 p.

Poncet, Pierre 2003 : En pays lunévillois, l'histoire de la faïence au XXe siècle, Lunéville, 102 p.

Poncet, Pierre 2002 : Saint-Clément, Lunéville, une histoire de faïence Lunéville, 106 p.

Tardy 1976 : Les Poteries et les faïences françaises, 3 vol., Ed. Tardy, Paris, 2ème éd.