Tonnoy

GK211 Tonnoy

Verrerie Tonnoy

1690 - 1705

F-54210 Tonnoy

Flachglas, Hohlglas


Die Glashütte von Tonnoy südlich von Nancy wurde gegen 1690 gegründet von M. de la Pommeraye. Herzog Leopold von Lothringen gewährte M. de la Pommeraye zahlreiche Privilegien, insbesondere ein Monopol der Herstellung bestimmter Glasprodukte auf seinem Territorium für zwanzig Jahre:

« Scavoir faisons… nous avons permis et permettons audit exposant, par ces présentes, d’établir dans ledit lieu de Tonnoy une verrerie en un ou plusieurs fourneaux, avec pouvoir d’y faire fabriquer toutes sortes de verres, cristaux,… etc., glaces de miroirs de carrosses,… iceux, vendre, débiter ; jouir par lui, ses hoirs et associés pendant le cours de vingt années de cette permission, pleinement et paisiblement avec exemption pour tous les ouvriers étrangers qui employés et qui serviront actuellement en ladite usine, de logement des gens de guerre, fournitures, ustensiles, guets, gardes et généralement de toutes sortes de franchises, privilèges, immunités et exemptions dont ont accoutumé de jouir et user les autres verreries, desquels ouvriers ledit La Pommeraye nous donnera déclaration…

Nous avons défendu à toutes autres personnes, de quelque qualités et conditions elles soient, d’établir d’autres semblables verreries sur toutes les terres de notre obéissance pendant l’espace desdites vingt années, qui commenceront au premier janvier de l’année prochaine, à peine de confiscation de leurs ouvrages et de 3000 francs d’amende, et à tous marchands d’apporter ni faire entrer, vendre, ni débiter dans toute l’étendue de nos États, aucuns ouvrages d’autres verreries aux mêmes peines que ci-dessus.

A l’exception, néanmoins, des ouvrages de grosses verreries, comme bouteilles, cloches et verre à vitre, tels qu’ils se font dans les verreries établies en 1670 dans nos états, auxquelles nous ne voulons que ces présentes puissent nuire ni préjudicier. »

Die Glashütte von Tonnoy war zu dieser Zeit die einzige aktive in Lothringen – die älteren Glashütten von vor 1670 waren während der französischen Besetzung aufgegeben worden. Die Privilegien und das Monopol wurden mit einem Patentbrief vom 30.3.1699 noch einmal bestätigt.

Dennoch trennten sich die anderen Teilhaber nach einem Zerwürfnis von de Lapommeraye 1702, erreichten die Teilung des Privilegs und gründeten 1705 die später erhebliche Bedeutung erlangende Glashütte von Portieux, der zunächst drei Viertel und schließlich das gesamte Privileg übertragen wurden, als die Glashütte von Tonnoy aufgegeben wurde.

 

Externe Links


Cercle Généalogique de Vincey et du Bailliage d’Epinal: La verrerie de Portieux external link