Mayen

KE107 Ateliers de l'antiquité et de la période médiévale à Mayen

 

Ateliers de l’antiquité et de la période médiévale à Mayen

3e - 14e siècle

D-56727 Mayen

Céramique commune rugueuse

   

Emile Decker

Mayen est situé dans l’arrondissement de Mayen Coblence, à 20 km au sud d’Urmitz, centre de potiers à l’époque romaine dont Mayen semble prendre la succession. La diffusion de sa production est importante : Rhin supérieur, Alsace-Lorraine, Palatinat et elle concurrence celle de Speicher qui lui est contemporaine.

La pâte est d’un gris-jaune allant jusqu’au gris-bleu. La surface est rugueuse, le tesson contient des éléments minéraux grossiers. La production se poursuit à Mayen durant tout le Haut Moyen Age. Cependant les cartes de répartition nous indiquent qu’aux 6e et 7e siècles l’aire de diffusion est plus restreinte et ne concerne que la partie inférieure de la vallée du Rhin en aval de la confluence avec le Main, alors qu’au 5e siècle, celle-ci s’étendait jusqu’à Bale.

On produit aussi à Mayen au Haut Moyen Age, une poterie cuite à haute température dénommée par les archéologues « Hart gebrannte Mayener Ware ». Elle apparaît à partir du 7e siècle et semble être fabriquée jusqu’au 14e. Les formes sont le plus souvent inspirées de la sphère ; la cuisson est réalisée soit en atmosphère réductrice soit en atmosphère oxydante d’où un spectre des couleurs très étendu.

La haute température peut dans certains cas produire une légère glaçure superficielle. Cette céramique a été commercialisée sur de longues distances : dans la moyenne et haute vallée du Rhin, mais aussi vers le Nord en Angleterre et Scandinavie.


Sources


Gilles, Karl-Joseph 1994 : Atelier de céramique du Bas-Empire dans la vallée de la Moselle et l’Eifel. Dans :  La céramique du Bas–Empire en Gaule Belgique et dans les régions voisines, Actes de la table ronde de céramologie gallo-romaine, Arras, 8-10 octobre 1991, Lille, p.117 à 125

- Top -