Luisenthal

KE019 Faïencerie de Louisenthal

 

Faïencerie de Louisenthal

1858 - 1868

D-66333 Völklingen-Luisenthal

Faïence fine


Emile Decker


En 1858, Martin Diesingen, après avoir exercé des professions diverses comme boulanger ou agent comptable, décide d’investir et d’établir une manufacture de faïence non loin de Sarrebruck, à Rockershausen, au hameau dit Louisenthal. Il semble qu’il ait exercé son activité de comptable dans la faïencerie de Gersheim.

Cette manufacture fait partie de ces petits établissements qui apparaissent au milieu du XIXe siècle en Sarre. On peut la rapprocher de celle de Gersweiler, ou de Sarrebruck. La production est assez mal connue. Deux objets ont été publiés : un plat en faïence fine de 32 cm de diamètre, à décor rustique de bouquets peints à la manière des manufactures de l’Est de la France ; une assiette blanche, sans décor, à aile polylobée, proche de la fabrication de Sarreguemines ou Mettlach de la même époque.

Les objets sont marqués en creux dans la pâte M. Diesinger Louisenthal b[ei] Saarbrücken pour l’un et M. Diesinger et Cie Louisenthal Steingut fabrik pour l’autre. La production prend fin en 1868.

 

Sources


Meyer, Gertrud 2001 : Die Steingutfabrik Martin Diesinger, ein kurzlebiges Unternehmen in Rockerhausen, auch Louisenthal gennant. Dans : Glas und Ton Kunst und Lohn. Ein kulturgeschichtlicher Überblick von Saarbrücken bis Völklingen und Warndt. Saarbrücken-Völklingen, 2001, 300 p., p. 73 à 84