Saarbrücken

KE022 Faïencerie de Sarrebruck


Faïencerie de Sarrebruck

1836-1886

D-66000 Saarbrücken

Faïence fine

Assiette en faïence fine à décor imprimé milieu du 19e, Sarrebruck, coll. privée
Photo : © Christian Thévenin
 

Emile Decker

Le 5 septembre 1836, Louis Guillaume Dryander, ancien directeur commercial de Mettlach et propriétaire de la faïencerie de Niderviller et son frère Louis Frédéric s’associent à Johan Heinrich Schmidt, maître des mines à Sarrebruck, pour créer une manufacture de céramique.

La raison sociale s’intitule « Dryander, Schmidt et Cie ». Louis Guillaume Dryander possède déjà une faïencerie à Niderviller.

En 1858, Jean Henri Schmidt décède, ses fils vendent leurs parts à la famille Dryander deux ans plus tard ; la société change alors de nom et devient « Dryander & Cie ».

L’usine n’est pas reliée aux réseaux de chemin de fer ; il semble que cela ait des conséquences sur la rentabilité de l’entreprise qui connaît des difficultés et ferme ses portes en 1886.

Assiette en faïence fine à décor imprimé milieu du 19e siècle, Sarrebruck, coll. Christian Leclerc, Émaux d'art de Longwy
Photo : © Christian Thévenin

La production est proche de celle de Gersweiler : beaucoup d’objets utilitaires, des objets de la table en blanc, des assiettes à dessert en séries thématiques imprimées.

 

 

 

Assiette en faïence fine à décor peint milieu du  19e siècle, Sarrebruck, coll. Christian Leclerc, Émaux d'art de Longwy
Photo : © Christian Thévenin

 

Sources


Kugler, Karl Ernst 2001 : Zur Gründung der Saarbrücker Steingutfabrik Dryander & Schmidt, ab 1860 Dryander & cie. Dans : Glas und Ton für Kunst und Lohn, Saarbrücken-Völklingen.

- Top -