C. Peterinck

KE100 Manufacture Charles Peterinck

Manufacture Charles Peterinck

1798 - 1890

B-7500 Tournai
ancien parlement

Porcelaine


Emile Decker


Lors du partage des biens de François Joseph Peterinck la manufacture est attribuée à sa fille Amélie et à son mari Jean-Maximilien. En 1798, Charles, le fils de François Joseph décide de créer sa propre entreprise. Il rachète l’ancien parlement de Tournai, construit à l’époque de Louis XIV ; en 1800, il fait des investissements importants et son entreprise est prospère.

Lorsqu’il décède en 1815, son fils, François-Joseph lui succède jusqu’en 1851. L’entreprise souffre des droits de douane élevés qui l’empêchent de vendre en France. Après 1851, c’est Victor Peterinck qui prend la direction et la garde jusqu’en 1884 à la date de son décès. Son fils, avocat, aide sa mère à diriger la manufacture.

Il semble qu’on y fabrique plus de porcelaine après 1885, car la raison sociale en 1889 est « Veuve Victor Peterinck, fabrique de majolique et faïences artistiques ». La fermeture de cette manufacture DUT a dû se produire vers 1890.

 

Sources


Lemaire J. 1999 : La Porcelaine de Tournai, histoire d’une manufacture 1750–1891, Tournai, La Renaissance du Livre