Raeren

KE149 Les ateliers de potiers de Raeren

Les ateliers de potiers de Raeren

15e siècle - 19e siècle

B-4730 Raeren

Poterie de grès

Cruche avec rainures et pied festonné, grès de Raeren  avec glaçure salifère, fin du XVe s., fouillé à Raeren
Photo : © Töpfereimuseum Raeren external link
 

Emile Decker

Raeren est connue depuis le Moyen âge comme un centre de potiers. Cette activité a été favorisée par le milieu naturel : des argiles très plastiques supportant de hautes températures (+1 250°) lors de la cuisson, des forêts qui fournissent le bois de cuisson, et l’eau des rivières.

Au 16e et 17e siècle, il y a près de 50 fours, chacun cuit environ 6 fois par an, donc 300 cuissons avec +- 2 000 objets chacune, qui produisent des grès dans un rayon de douze kilomètres autour de Raeren.

Les objets tournés sont engobés puis cuits et glaçurés au sel. Cette activité décline au 19e siècle.

Le potier le mieux connu de Raeren est Jan Emens Mennecken (Mennicken). Il est l’un des grands céramistes du 16e ; il est actif à Raeren entre 1568 et 1594. Il a été influencé par les poteries des sites allemands en Rhénanie.

Cruche engobe peinte en cobalt, grès de Raeren  avec glaçure salifère, fin du XVIe s., fouillé à Raeren
Photo : © Töpfereimuseum Raeren external link

Ses productions sont remarquablement décorées par des motifs et des scènes en relief.

A l’origine, il produit des grès brun-clair puis, vers 1580, il est l’un des premiers qui emploie la couleur bleue au cobalt, caractéristique qui passera ensuite aux nombreux sites du Westerwald.

Les pichets produits à Raeren portent souvent des scènes bibliques ou mythologiques en bas-relief faisant le tour de l’objet ; on interprète aussi des scènes contemporaines à partir de gravures comme celles de Sebald Beham (1500-1550), notamment la fête paysanne.

 

Cruche avec frise appliquée « fêtes paysannes »,  grès de Raeren  avec glaçure salifère, 2ème moitié du XVIe s. (vers 1580), fouillé à Raeren
Photo : © Töpfereimuseum Raeren external link

 

On y fabrique comme en Rhénanie une bouteille à col cylindrique sur lequel on applique en forme de visage un personnage barbu. Cet objet est connu sous le nom de "Bartmannkrug".    

 

 

Cruche avec applique d'un „homme barbu" ; (bellarmine), grès de Raeren  avec glaçure salifère, milieu du XVIe s., fouillé à Raeren
Photo : © Töpfereimuseum Raeren external link
                                                                              

Liens externes


Töpfereimuseum Raeren external link

- Top -