Kathedrale Tournai

Cathédrale de Tournai

Eva Mendgen

 

      Sources Liens

 


Cathédrale de Tournai
Photo : © die argelola

Tournai, ville épiscopale, vieille de plus de 2 000 ans, traversée par l’Escaut, est la ville la plus ancienne de la Belgique. Au cours de son histoire et suite à des événements guerriers, elle changea plusieurs fois de nationalité. 

Depuis 2000, Tournai compte deux sites classés patrimoine mondial, la cathédrale Notre-Dame à cinq tours et le beffroi le plus ancien de Belgique. Les deux monuments se trouvent à proximité immédiate du centre-ville, ils forment une unité avec la Grande Place et ses maisons bourgeoises.

D’une surface de 5 120 m², d’une longueur de 134 mètres, d’une largeur de 67 mètres et disposant de cinq tours dont chacune mesure 83 mètres de haut, la cathédrale Notre-Dame de Tournai figure parmi les plus grandes et les plus importantes maisons de Dieu d’Europe. 

Basilique à piliers, elle fut érigée entre 1170 et 1325. Le granit bleu-gris du transept et de la nef romans (12e siècle) ainsi que du chœur gothique (1242–1325) joue un rôle essentiel dans l’aspect uniforme de l’édifice.

Ses dimensions impressionnantes font d’elle une pionnière en matière de cathédrales gothiques, son architecture est synonyme d’échange culturel entre le Hainaut, l’Île de France, la Rhénanie et la Normandie.

Sur les fresques murales du transept, la cathédrale affiche entre autres des peintures murales les plus anciennes de la Belgique, le jubé du sculpteur et architecte flamand Cornelis Floris de Vriendt (1514–1575) ainsi que des tableaux des peintres baroques flamands Peter Paul Rubens et Jacob Jordaens.

Tournai est également connue pour la musique : la bibliothèque de la cathédrale abrite un manuscrit écrit vers 1300, un office de messe datant du gothique tardif.

Nef de la cathédrale de Tournai
Photo : © die argelola

Façade ouest de la cathédrale de Tournai
Photo : cc Jean-Pol Grandmont

En 1999, la cathédrale a été fortement touchée par une tempête. Débute alors un chantier de restauration hors norme, financé par la Province de Hainaut et la Région Wallonne en s’adjoignant à des experts français. 

Un « architecte en chef des monuments historiques de France » coordonne les travaux avec la participation de nombreuses institutions européennes. Le quartier historique autour de la cathédrale est également rénové.

 

Cathédrale Notre-Dame de Tournai
Place de l'Evêché 1
B-7500 Tournai

Sources


Tournai, Gazette de Chantier, Numéro 2, Novembre 2009

 

Liens externes


Schwarzaufweiss Reisemagazin: Zweimal Weltkulturerbe - die Liebfrauenkathedrale und der Glockenturm von Tournai external link

UNESCO : Liste du Patrimoine mondial : Cathédrale Notre-Dame de Tournai external link