Natura 2000

Zones protégées Natura 2000 (synthèse)

Malte Helfer (2011)

      Sources Liens

 

Introduction


La carte représente les zones protégées du réseau Natura 2000 de l’Union européenne. Il s’agit d’une part d’espaces protégés selon la directive Habitat Faune Flore de l’UE de 1992, d’autre part, d’espaces protégés selon la directive Oiseaux de 1979.

 

Synthèse


Le système des zones protégées Natura 2000 est au cœur de la politique de l’environnement et de la biodiversité de l’Union européenne. Il s’agit d’un réseau UE d’espaces protégés de la directive Habitat Faune Flore de 1992 external link (du 21 mai 1992, 92/43/CEE) et de la directive Oiseaux de 1979 external link(du 2 avril 1979, 79/409/CEE).

Les espaces Habitat Faune Flore sont désignés par les États membres selon des normes européennes. Ils sont ensuite protégés, puis communiqués à la Commission. La directive Habitat Faune Flore dresse 231 types d’habitats au total (annexe I, expliqué dans le manuel d’interprétation de la Commission européenne external link) et plus de 1 000 espèces animales et végétales (annexe II, IV, V).

L’objectif de la directive Oiseaux est d’assurer la protection de toutes les espèces d’oiseaux sauvages vivant naturellement sur le territoire européen ainsi que de garantir une conservation à long terme d’une population suffisante.  


Carte : Zones protégées Natura 2000

Natura2000

European Environment Agency EEA

Les deux directives ainsi que le réseau Natura 2000 ont pour objectif de développer et de protéger durablement la variété biologique (biodiversité) en Europe et de conserver durablement la survie des espèces et des types d’habitats les plus précieux et les plus menacés d’Europe. En effet, les États membres de l’UE sont des pays signataires de la convention sur la diversité biologique de l’ONU.

Pelouse calcicole maigre
Photo : © R. Urban

Les exigences économiques, sociales, culturelles et régionales sont également à considérer. Natura 2000 n’est pas un système de zones naturelles strictement protégées qui interdit toute activité humaine. Même si le réseau comprend aussi des zones de ce type, la plupart des espaces appartiennent tout de même au secteur privé.

L’exploitation des espaces est tolérée dans la mesure où elle n’affecte pas les habitats et les espèces. Dans certains cas, une exploitation adaptée pour la conservation des habitats et des espèces est souhaitable voire indispensable. Il s’agit donc d’une exploitation durable, que ce soit au niveau écologique ou économique.

Le réseau européen des zones protégées Natura 2000 s’est considérablement développé.

Chaque zone protégée doit faire l’objet d’un plan de gestion qui comprend entre autres la définition des objectifs de conservation et de développement, ainsi que les dispositions à prendre. Si les projets risquent de mettre en danger la zone, les textes prévoient une évaluation appropriée external link

Die Le financement external link des zones protégées Natura 2000 incombe en premier lieu aux différents États membres. Pour les zones qui hébergent des espèces et des types d’habitats prioritaires, la Communauté cofinance.

Tous les 6 ans, les États membres de l’UE font rapport sur l’état des populations du réseau Natura 2000, la Commission européenne publie ensuite un rapport de synthèse.

La Grande Région comprend environ 839 400 ha de zones protégées dans le cadre de Natura 2000, ce qui correspond à 12,8 % de la surface totale de la Grande Région.    

Cigogne noire (Ciconia nigra)
Photo : cc Marek Szczepanek