V - 1915-1939

V - 1915-1939

V. Les modifications territoriales de la Première Guerre Mondiale à l'éclatement de la Seconde Guerre Mondiale (1915-1939)


La Première Guerre Mondiale entraîna de grands bouleversements pour l’Europe et des transformations concrètes dans la Grande Région. Début novembre 1918, des émeutes déclenchées par les marins de Kiel éclatèrent dans l'Empire allemand.

Ces manifestations provoquèrent l’effondrement de l’Empire allemand. Le 9 novembre 1918, vers midi, le Prince Max de Bade fit part de l’abdication de l’empereur avant de céder ses fonctions à Friedrich Ebert, le dirigeant du parti social-démocrate majoritaire de l’Allemagne.

Le 28 juin 1919, les puissances victorieuses et l’Allemagne vaincue signèrent le Traité de paix dans la galerie des glaces du château de Versailles, là même où le roi prussien, Guillaume Ier, avait été proclamé empereur allemand le 18 janvier 1871. Les délégués allemands signèrent les premiers le Traité, suivis des délégués des puissances victorieuses.


Carte : Frontières de 1815 jusqu'à aujourd'hui

Carte : Frontières de 1815 jusqu'à aujourd'hui

Claude Back, Luxembourg

La signature du traité de paix dans la galerie des glaces du château de Versailles, 28 juin 1919. Painture de W. Orpen, 1919, Imperial War Museum London

Le Traité de paix de Versailles fut à l’origine de nombreuses transformations dans la Grande Région actuelle. L’Allemagne fut contrainte de rendre l'Alsace et la Lorraine à la France et le tracé de la frontière entre la France et l’Allemagne fut rétabli à son état de 1870. En outre, l’Allemagne perdit des territoires au profit de la Belgique. 

Ces deux pertes de territoire seront discutés ci-dessous. Le Traité régla également la question du Territoire du Bassin de la Sarre, lequel fut détaché de l’Allemagne et placé sous la tutelle de la Société des Nations pour une période de quinze ans.

L’Allemagne perdit, en tout et pour tout, un huitième de son territoire ainsi qu'un dixième de sa population. L’Assemblée nationale allemande ratifia le Traité de Versailles le 16 juillet 1919. 

Après avoir été ratifié, entre autres autorités, par les Parlements de France et de Grande-Bretagne, le Traité de Versailles entra en vigueur le 20 janvier 1920.

Il est à noter que de nombreuses petites modifications territoriales survinrent encore sur les nouvelles frontières de l’Allemagne, après le Traité de Versailles. Le Territoire du Bassin de la Sarre fit partie des régions concernées par ces mesures.

Le tracé de la frontière entre l’Allemagne et la Belgique fut également modifié à plusieurs reprises au fil des années. Des modifications territoriales notables furent entreprises.

La période entre 1919 et 1939 est connue sous la désignation de « période de l’entre-deux-guerres ».

Au cours de cette période, les frontières qui avaient été pour la plupart modifiées dans le cadre du Traité de Versailles de 1919, ne restèrent pas figées.

Les différents Etats menèrent des négociations sur diverses délimitations et déplacements de frontières. Les accords de Locarno jouèrent un rôle fondamental dans le cadre de l'acceptation des nouvelles frontières.

Affiche allemande Anti-Versailles de 1919
Source : W. Ziegler 1933 

Carte de propagande britannique de 1919 concernant le Traité de Versailles : La Belgique, la Russe, la France et la Grand-Brétagne découpent l'Allemagne

Il est également intéressant de souligner que le territoire de la Sarre, qui avait été placé en 1920 sous le contrôle de la Société des Nations, fut rendu à l'Allemagne en 1935, suite à un plébiscite mené auprès de la population concernée.

Ces transformations ne touchèrent toutefois pas uniquement les frontières nationales : une restructuration territoriale fut entreprise dans l’Allemagne nationale-socialiste.

Cette période présente un intérêt notable : elle fut marquée par des changements majeurs résultant de la guerre ainsi que par une quantité de modifications territoriales à petite échelle convenues à l’amiable par les parties contractantes.

Littérature/Sources


Gesetz über den Friedensschluss zwischen Deutschland und den alliierten und assoziierten Mächten, In: Reichsgesetzblatt, Teil II, 12. 08. 1919, S. 687. 

Kolb, E. 2005: Der Frieden von Versailles, Verlag C.H. Beck, München

FaLang translation system by Faboba