Alsace-Lorraine

GA063 1940 : Alsace-Lorraine

1940 : Placement de la Lorraine sous administration civile allemande


Alsace-Lorraine
Source : http://alsacegenweb.online.fr
externer Link

Les Allemands s’engagèrent le 10 mai 1940 dans une guerre-éclair contre la France et les Etats neutres (Belgique, Pays-Bas et Luxembourg). Après l’effondrement de la France en juin 1940, les Allemands annexèrent une nouvelle fois l’ancien territoire impérial de l’Alsace-Lorraine alors que la Convention d’armistice ne traitait pas cette question. Le Reichsland de l’Alsace-Lorraine ne fut toutefois plus rétabli. La Lorraine fut regroupée avec le Palatinat et la Sarre, qui formaient le « Gau Saarpfalz », dans le « Gau Westmark » (Gau de la Marche de l’Ouest) et germanisée avec une extrême brutalité.

De nombreux Français furent alors déplacés et remplacés par des "Volksdeutsche" (personnes d’origine allemande). Cependant, l’Empire allemand n'annexa officiellement ni l’Alsace ni la Lorraine. La raison en était l’instauration du Régime de Vichy qui, selon les souhaits d’Hitler, devait s’engager aux côtés des Allemands dans la guerre contre l'Angleterre. Une annexion n’aurait pas rendu possible une telle action. Il est à noter toutefois que, le 24 juillet 1940, les bornes frontières entre l'Allemagne et la France furent placées sur le tracé de 1871, ce qui témoigne d’une "annexion de facto".

Le 25 septembre 1940, Hitler déclara dans un décret que les chefs de l'administration civile, en les personnes des gouverneurs du Reich Wagner et Bürckel, étaient les maîtres absolus de l’Alsace et de la Lorraine. Les territoires mentionnés étaient alors placés sous la seule autorité de ces gouverneurs et n'étaient plus soumis à l'occupation militaire. L’allemand fut déclaré langue officielle et les noms des lieux furent traduits en allemand. C’est ainsi que l’Alsace se vit attribuer le nom de Haut-Rhin et la Lorraine le nom de Bas-Rhin.

Dans le décret du 18 octobre 1940, le Führer déclare que les territoires alsaciens et lorrains seront germanisés dans les plus brefs délais. Il incombait aux chefs de l’administration civile d’organiser la reconstruction de ces territoires.

Il est à noter que le chef de l’administration civile était uniquement responsable des territoires annexés. Par conséquent, la Lorraine et l'Alsace, soit les territoires du Haut-Rhin et du Bas-Rhin, n'appartenaient pas à l'Empire allemand d'un point de vue juridique.

Les districts lorrains étaient intégrés depuis le 15 mai 1941 dans la zone d'administration du Gau Westmark. Il s’agissait des districts de Diedenhofen, Metz-ville, Metz-Land, Sarrebourg-Westmark, Sarreguemines, Château-Salins, ainsi que du district de Saint-Avold créé ultérieurement. Ce dernier fut constitué le 1er décembre 1940 à partir des localités de l’ancien Empire, Forbach et Bolchen. Comme au Luxembourg, le service militaire obligatoire fut introduit en Alsace et en Lorraine le 30 août 1942.

Alsace-Lorraine
Source : Carte historique

Sources


Dostert, P. 1985: Luxemburg zwischen Selbstbehauptung und nationaler Selbstaufgabe. Die deutsche Besatzungspolitik und die Volksdeutsche Bewegung 1940-1945, Luxemburg

Durand, Y. 1989: La France dans la 2e guerre mondiale, 1939-1945, Paris

Moll, M. 1997: "Führer-Erlasse" 1939-1945, Edition sämtlicher, nicht im Reichsgesetzblatt abgedruckter, von Hitler während des Zweiten Weltkrieges schriftlich erteilter Direktiven aus den Bereichen Staat, Partei, Wirtschaft, Besatzungspolitik und Militärverwaltung, Stuttgart

Nonnenmacher, G.-G. 1965: La grande honte, de l’incorporation de force des Alsaciens-Lorrains, Eupenois-Malmédiens et Luxembourgeois dans l’armée allemande au cours de la deuxième guerre mondiale, Association des Évadés et Incorporés de Force, Colmar

Roth, F. 1984a: Das geteilte Lothringen (1871-1914). In: Lothringen – Geschichte eines Grenzlandes, Hrsg. v. M. Parisse, S. 413-446

Roth, F. 1984b: Die Zeit der Weltkriege (1914-1945). In: Lothringen – Geschichte eines Grenzlandes, Hrsg. v. M. Parisse, S. 447-472

Schütz, R. 1978: Grundriß zur deutschen Verwaltungsgeschichte 1815-1945, Reihe A: Preußen, Hrsg. v. W. Hubatsch, Johann-Gottfried-Herder-Institut Marburg, Bd. 7: Rheinland.