KE222 Céramique de Dour

Céramique de Dour

1951-2005

B-7387 Montignies-sur-roc
Rue Goutrielle, 3

Sculpture "oiseau" en céramique de Dour, signé Bataille M.H.
Source : monsantic.com
 


Peu après la fin de la guerre, Emile Cavenaile, directeur d'une brasserie sur l'ancien siège du puits n°6 de la société charbonnière Bellevue, amateur d'art et mécène, fait aménager un atelier de céramique dans un bâtiment inutilisé.
Il fonde une société connue sous le nom de « L’Art Céramique Hadès ».

Sont associés :
-    Emile Cavenaile, industriel, demeurant à Dour ;
-    Georges Boulmant, artiste peintre, né à Hornu en 1914, domicilié à Jemappes ;
-    Jean-Baptiste Randour, décorateur, né à Ghlin en 1907, domicilié à Mons.
-    Louis Cauderlier, directeur de brasserie, demeurant à Dour ;
-    Gérard Lheureux, employé, demeurant à Dour ;
-    Edmond Danhier, employé communal, né à Dour en 1908, demeurant à Dour ;
-    René Wattiez, entrepreneur, demeurant à Jemappes et
-    Madame Louisa Mayeur, veuve Antoine Brichaut, négociante, demeurant à Mons.

Cette société a pour objet toutes les opérations se rapportant à la fabrication et à la vente de tous produits céramiques, émaux, faïences et tous autres produits plastiques. Le capital est fixé à cent mille francs.

Plat en céramique de Dour, décor coq, signé Bataille M.H.
Source : monsantic.com

Cendrier vendu au bénéfice du parti communiste en Belgique UBDP.
Source : ASBL Cercle culturel 'Vieux-Nimy' : Historique de l’atelier de Céramique de Dour

Cavenaile, Boulmant et Randour font apport d’un matériel destiné à la fabrication de produits céramiques : un four électrique, un tour de potier, un mélangeur avec moteur électrique, un tamis, un bac en zinc avec treillis, douze plaques réfractaires et trente moules en plâtre. Emile Cavenaile invite des artistes déjà connus qui à leur tour attirent de plus jeunes.

En 1951, pour financer un concert du chanteur américain Paul Robeson pour célébrer les trente ans de la création du parti communiste en Belgique (UBDP), Simone Tits, membre de l’UBDP et céramiste, a l’idée de vendre des pièces céramiques au bénéfice de l’UBDP. Elle demande Emile Cavenaile de mettre son atelier à leur disposition, et elle y décorait des pièces qu'elle vendait avec beaucoup de réussite.

Forte de ce succès, Simonne Tits propose à son époux Roger Somville de la rejoindre à Dour. Le couple s’installe avec quelques autres céramistes dans l’atelier d’Emile Cavenaille et Roger Somville crée l’atelier de « Céramique de Dour ». D’autres personnes participeront à l’avènement de cet atelier : Monique Cornil, Marie-Henriette Bataille, Louis Van de Spiegele et Zéphir Busine, mais sans qu’il soit possible de déterminer le rôle exact de chacune. Simone Tits possède les connaissances requises pour le travail de la céramique et initie d’autres créateurs au travail de la terre et des émaux. Thérèse Bataille, Claire Lambert et Paul Timper rejoignent l’atelier plus tard et livrent des œuvres de toute beauté.

Libres de leurs créations, les membres de l’atelier fournissent parfois des œuvres destinées à la décoration de cafés appartenant à la brasserie. L’atelier devient prospère, les artistes sont à même de payer un loyer et de faire face à leurs frais de fonctionnement. C’est probablement à cette époque que l’atelier de Céramique de Dour, un atelier où seul l’art a sa place, prend de l’importance.

Lors du ‘Festival Mondial de la Jeunesse et des Etudiants pour la Paix et l’Amitié’ organisé à Bucarest (Roumanie) en août 1953, l’atelier de Céramique de Dour obtient une médaille de bronze dans la section des arts plastiques.

Réalisations de l'atelier – Céramiques murales :
-    Usines de Solvay (Roger Somville, M.H. Bataille, Claire Lambert, Monique Cornil) ;
-    Athénée royal de Saint-Ghislain ;
-    Piscine de Saint-Ghislain ;
-    Nouveau Palais de Justice de Charleroi (Marie-Henriette Bataille et Paul Timper) ;
-    Ecole communale de Jette ;
-    Café ‘La Vertu’ de Dour (Marie-Henriette Bataille) ;
-    Café ‘La Vigne’ de Dour (Roger Somville – 1958) ;
-    Café ‘Cambrinus’ de Quiévrain (Roger Somville) ;
-    Ecole communale, rue des Canonniers à Mons (Roger Somville – 1959) ;
-    Habitations ‘Le Logis’ de Boitsfort ;
-    Home R.T.T. d’Oostduinkerke ;
-    Bibliothèque de Jette ;
-    Monument à la mémoire des déportés politiques de la seconde guerre placé à l’arrière de la prison de Mons (ancienne porte utilisée par l’occupant)
et bien d’autres réalisations.

Céramique murale de Marie-Henriette Bataille réalisée pour la décoration du home de la R.T.T.
Source : ASBL Cercle culturel 'Vieux-Nimy' : Historique de l’atelier de Céramique de Dour

Plat en céramique de Dour, décor oiseau, signé Bataille M.H.
Source : monsantic.com

La société ‘L’Art Céramique Hadès’ cesse ses activités le 25 janvier 1967, époque à laquelle la brasserie sur le site de Dour ferme. Mais la production de l’Atelier de Dour continue et se vend dans diverses villes belges et notamment à la galerie du peintre Marcel-Louis Baugniet, boulevard de Waterloo à Bruxelles.

En 1984, l'atelier de Céramique de Dour reçoit le ‘Prix du Mérite’ de la commune de Dour. A partir de 1985, Paul Timper, Marie-Henriette Bataille et sa sœur Thérèse Bataille sont les seuls artisans actifs à l’atelier de Dour. En 2005, l’atelier ferme définitivement.

Mais certains artistes aux doigts agiles, habitués au travail de cette terre noire ou rouge venue de Hollande, perpétuent à domicile la fabrication de pièces artistiques qui ornent tant de maisons de la région, et font le bonheur des collectionneurs.
(Le texte est un extrait de : ASBL Cercle culturel 'Vieux-Nimy' - Musée de Nimy : Historique de l’atelier de Céramique de Dour)

                                                                                                            
    Plat en céramique de Dour, décor poissons,
signé Bataille M.H.

Source : monsantic.com
 

 

Sources


ASBL Cercle culturel 'Vieux-Nimy' - Musée de Nimy - Carrefour de la céramique - Rue Mouzin 31 - 7020 Mons : Historique de l’atelier de Céramique de Dour

Deconinck, Muriel (2011) : Inventaire non exhaustif des faïenceries et porcelaineries du Borinage. Dans : Catalogue du visiteur, exposition "Trésors domestiques" à Mons 2011 

 

Liens externes


Céramique de Dour Atelier external link

Le blog des sculptures2010 external link

- Top -