Thulin

KE098 Faïencerie de Thulin

Faïencerie de Thulin

1887-1973

B-7350 Thulin

Faïence fine

Service fumeur, art déco, Faïencerie de Thulin  

Emile Decker

La faïencerie de Thulin près de Mons est fondée en 1887, face à l’église Saint-Martin dans le centre de la commune.

Elle est installée par l’industriel Victor Ducobu-Decaudin dans une ancienne sucrerie. Grâce à des capitaux importants, il transforme les bâtiments et y introduit trois fours au charbon et une machine à vapeur.

Victor Ducobu meurt en 1897, ses deux enfants deviennent propriétaires. La raison sociale est Faïencerie de Thulin-A.Ducobu et Cie. Elle est dirigée par Arthur Decobu jusqu’en 1918, puis après son décès par sa sœur Victoria Legay-Decobu. Elle transforme l’entreprise en Société Anonyme en 1920.

A la mort de Victoria Decobu, la société est liquidée ; la Société Anonyme des Faïenceries de Thulin lui succède en 1923. Le capital est fixé à 450 000 francs puis à 600 000 francs en 1924.

Garniture de cheminée, décors par coulée d'émaux, par la Faïencerie de Thulin, vers 1925
Source : © le Clockarium - Photo Jacques de Selliers

Vase, Faïencerie de Thulin, vers 1920

Entre les deux guerres mondiales, la manufacture emploie 70 à 100 ouvriers. Elle réussit à vendre ses produits en Belgique mais aussi à Paris où un revendeur Eugène Val installé Faubourg Saint Martin assure la diffusion.

Les produits proposés sont nombreux : de la vaisselle allant au four de couleur brune dénommée Tellurite ; des objets de fantaisie dans le goût Art déco : vases, jardinières, cruches, nécessaires de fumeur, garnitures de cheminées, bibelots divers.

Ces objets sont réalisés par coulage en faïence fine et recouverts de glaçures ou d’émaux colorés.

En mai 1947, le capital est porté à 3 000 000 francs ; on procède à la modernisation de l’usine en 1955 en remplaçant les fours à charbon par des fours électriques. Mais la concurrence est forte dans les années 1960 et les bilans deviennent négatifs.

On décide de la dissolution de la société en 1971 ce qui est confirmé lors d’une nouvelle assemblée générale le 22 mai 1973.

Les produits sont souvent marqués Made in/Belgium/Faïencerie Thulin ou pour les plus petits objets : Made in Belgium FT, parfois uniquement Made in Belgium ou Belgium ; mais parfois également ils sont sans marque.

La peinture, Faïencerie de Thulin
Source : lethulinois.net
external link 

Sources


Van Ransbeek, Willy 2009 : La faïencerie de Thulin, p.29 à 34 dans Céramique de l’Art nouveau en Belgique, 130 p.

Baeck, Mario 2011 : S.A. Faïenceries de Thulin, p. 210 à 223 dans Céramiques de L’Art déco en Belgique, 400 p.

Pringiers, Baudhuin 1999 : Faïence et porcelaine en Belgique 1700-1881. Bruxelles, 208 p.

 

Liens externes


La faïencerie de Thulin external link

 

- Top -